13/11/2011 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Apres cette magnifique journée de Lundi dernier, nous ne sommes plus retournés au Cherry Picking!

 

Brad (l'australien) a réparé notre voiture : nous lui avons dit que nous avons perdu la puce électronique de l'anti démarrage, il a répondu "pas de problème", a cherché sa mallette à outils, a démonté tout le tableau de bord et a coupé tous les fils. Linda a fait "oulaaaa" en voyant tout ça, et d'un coup Brad sort son petit fer à souder, soude tous les fils ensemble et fait démarrer le van sans aucun soucis!! Il a enlevé le boitier complet de l'anti démarrage et maintenant on peut de nouveau rouler! (et le tout pour 0 $, merci Brad)

 

Nous avons récupéré notre paye mardi à 13h;

Pierre a pické 51,5 lugs de 8 kg soit un total brut de 391$, puis vient la déduction des taxes, soit un total net de 341 $
Linda a pické 41 lugs de 8 kg soit un total brut de 311$, puis vient la déduction des taxes, soit un total net de 271 $
Pour 6 jours de travail, nous avons gagné 612 $ à deux !

C'est vraiment ridicule, surtout pour du cherry picking!!

On reçoit cet argent par cash cheque, c'est un chèque sans intitulé qui permet de l'échanger contre du cash pratiquement partout... mais nous sommes allés à la banque pour mettre cet argent sur notre compte.

 

Nous avons consacrés les deux jours suivant à la recherche d'un job : nous avons visité plusieurs vergers qui ne récoltent que leurs cerises dans 2 semaines, nous avons visité un ou deux vignobles, nous avons même demandé dans une usine de 200 000 choucks (poules, c'est comme ça qu'on dit ici!) où on pensait pouvoir trouver un boulot de ramasseur d'œufs... bref pas de succès... pour les cerises il faut encore attendre…

C'est quand même bizarre que le seul verger des environs qui récolte déjà les cerises, c'était la ou on était.

 

Nous avons eu le droit à de la pluie aussi cette semaine, et il faut le dire, déjà que y'a rien à faire ici, si en plus il pleut... c'est la mooooooooooort!

 

Kenzo (le jap) essaye d'appeler tous les numéros de téléphone qu'il a dans son petit carnet. Et là un des gars lui dit "je n’ai pas de travail pour le moment... mais je connais quelqu'un dans un vignoble qui cherche une demi-douzaine de personnes". Il lui donne le numéro de téléphone et Kenzo appelle.

Il fixe rendez-vous pour vendredi matin à 7h30 pour se présenter. On y va, on galère un peu à trouver mais le gars est en retard, donc ça va... On voit sur la route qui mène au vignoble des dizaines de lapinou qui sautent dans tous les sens, presque sous nos roues…

Le gars nous explique le boulot, c'est à dire enlever les mauvaises herbes en bas des vignes et enlever les bourgeons qui repoussent sur le tronc de la vigne.

C'est un boulot payé 19 $ de l'heure, pour 9h par jour, et on commence lundi. Il nous prend tous les 5 (Linda, Pierre, Adrien, Kenzo et Amélie)

On est super content !

 

On profite de cette belle journée pour se balader dans les "Borenore caves" (grottes) qu'on avait déjà vu sur le chemin.

C'est assez impressionnant, surtout la partie de la grotte ou on marche tous dans le noir parce que personne n’a emmené sa lampe frontale. La seule lumière c'est le flash de l'appareil photo...

A l'extérieur, une magnifique arche ou de l'eau s'écoule.

Pierre, Adrien, Kenzo et Amélie escaladent la paroi pour voir l'horizon par-dessus la grotte.

On retourne au camping pour raconter tout ça à l’autre partie de notre groupe (puisque les 5 autres ont un autre boulot dans le "nettoyage" des arbres fruitiers)

 

Samedi, c'est une belle journée annoncée! On a entendu parler du Lake Canobolas pas trop loin d'ici (plus de 20 km quand même) et comme nous avons le temps, nous décidons d'aller pique-niquer la bas.

C'est en fait un barrage qui retient l'eau et qui forme un lac.

Nous traversons notre première route "inondé" (il y avait au moins 3 cm d'eau!) et nous nous installons sur la rive opposée pour profiter du calme et bronzer un peu.

Nous mangeons une bonne salade de riz accompagnée d'une bière fraiche et nous faisons la sieste...

Il y avait des gens qui se baignaient dans le lac, mais l'eau paraissait un peu sale... nous n'avons pas essayé.

Nous sommes retournés vers le camping après 14h puisque c'était le premier jour d'ouverture de la piscine de Cudal... juste à côté du caravan park.

Nous ne savons pas vraiment la taille de la piscine mais elle n'est pas très grande et la profondeur est vraiment vraiment ridicule... (0,90m d'un côté; 1,50m au milieu et de nouveau 0,90m de l'autre)

Nous sommes un peu rouge en cette fin d'après-midi... nous avons nos premiers petits coup de soleil australien.

 

Nous nous occupons au maximum en attendant lundi, le premier jour de notre nouveau travail.

 

A bientôt! Bisous bisous

Note: 0/5 - 0 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Pierre et Linda Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.