Karijini National Park + Broome

30/05/2012 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Nous reprenons l’histoire où nous l’avions laissée dans l'article précédent. (27/05)

 

Après Coral Bay, nous nous rendons vers Tom Price, une ville située dans les terres, juste à côté du merveilleux Karijini National Park.

 

Juste avant l’embranchement de la route qui mène à Tom Price, Pierre signale à Linda une station essence. Nous avions déjà fait 250 kils, et sur la carte, la station suivante se situe à un peu plus de 60 km et ensuite celle de Tom Price se trouvant à environ 280 kils encore.

 

On ne s’arrête donc pas, on roule, on s’approche de l’endroit supposé de la station essence, on s’inquiète un peu parce qu’on ne voit rien, on s’arrête sur l’aire de repos où devait se trouver la station, comme l’indique notre carte. Linda demande à un gentil couple d’aussies s’ils savent où elle se trouve et là, ils nous disent que c’est celle qu’on avait passé il y a 60 km, ou sinon celle de Tom Price, mais c’est encore plus de 200 bornes. Et ce n’est pas possible avec notre réservoir. "C'est pas grave" dit la dame "ici, en Australie, 60 kils c'est rien du tout! Ça nous est déjà arrivé"

 

On n’a pas le choix, il faut faire demi-tour, se retaper cette portion pour arriver à la station. Ça nous prend presque une heure puisqu’on doit rouler plus doucement. En arrivant, deuxième coup au moral, le litre est à $ 2,09… Wahou, c’est la première fois qu’on paie si cher… et à priori pas la dernière… « Welcome in Western Australia »..

 

On arrive enfin à Tom Price vers 15h et on se dirige vers le Karijini National Park. [ Un peu de culture encore : Les impressionnantes gorges, les chutes d’eau spectaculaires, les piscines naturelles, les fleurs sauvages et l’abondante faune du Karijini NP, à 50 km à l’est de Tom Price, en font un site vraiment digne d’intérêt ; ]

 

On se dirige vers le premier camp du parc : Savannah Eco Retreat en passant sur une route de plus de 30 km de gravier et de poussière rouge. On paie (hyper cher – 30 $), on se pose et on découvre les « dégâts », notre van est rempli de poussière rouge… Il y en a partout : dans les chaussures, sur les draps, sur toutes les surfaces de notre van !! C’est la folie…

 

On enlève le minimum, juste pour pouvoir dormir le soir venu ; de toute façon, on va encore rouler sur cette route, ça ne sert à rien de tout nettoyer.

 

Le lendemain matin (soit lundi 28), on commence notre randonnée par la Weano Gorge.

 

Le paysage est juste incroyable…. On descend dans la gorge, on se balade le long du petit cours d’eau (très faible vu qu’on est en saison sèche), on enjambe la rivière à quelques endroits, on se retrouve devant un passage où le seul moyen de passer, c’est de se tremper ! Après de longues minutes d’hésitation, on y va, Pierre en premier se mouille jusqu’aux cuisses, et réussi à grimper sur la parois pour éviter de devoir nager entièrement. Linda suit de très près, passe l’appareil photo à Pierre (la galère pour ne pas le mouiller celui-là !) et poursuis sur le même chemin. On finit la rando sur la magnifique Handrail Pool, une piscine en plein milieu des énormes parois de la gorge.

 

On en prend vraiment plein les yeux. On fait une petit pause déjeuner et on commence une autre randonnée ;

 

Cette fois ci, on descend dans la Hancock Gorge. Ça commence par une bonne petite descente, aidée par une échelle à un endroit, puis un long passage où il a fallu crapahuter et se hisser le long des parois pour éviter d’aller dans l’eau. Une fois passé, une famille nous avertit « le pire est à venir », nous voilà dans la « spider walk », un passage entre deux parois, où il faut s’avancer avec un pied de chaque côté… Pierre passe sans problème, pour Linda c’est un peu plus compliqué…

 

Et encore une fois, en arrivant au bout du chemin, plusieurs piscines naturelles creusées dans la roche…

 

Il est environ 15h quand on finit, on se dirige vers le centre d’information dans le parc où nous pouvons prendre des douches (pour 2$) ; on décide d’aller au deuxième camping du parc, qui est considérablement moins cher.

 

Sur la route, on croise un dingo (chien sauvage d’Australie) qui ne semblait même pas trop intimidé pas notre présence – on est quand même resté dans notre van pour l’observer -.

 

Après une bonne nuit (mardi 29), nous nous rendons à la deuxième partie du parc, où nous commençons un petit bout de randonnée jusqu’à la Fortescue Falls, et 300 mètres plus loin, la Fern Pool. Nous nous rendons jusqu’au point de vue de la Circular Pool.

 

Nous décidons de reprendre la route afin d’arriver au plus vite à Broome… Il nous reste environ 1000 km à faire, et nous espérons y être pour le lendemain midi ;

 

Nous faisons une petite pause à Port Hedland, ville portuaire et surtout première ville d’exportation de fer. C’est très industriel, mais nous, on cherche juste un Mc Do pour manger et continuer notre chemin ;

 

On roulera encore quelques centaines de kilomètres avant de faire une pause au bord de la route, en plein milieu de nulle part. On est fatigués, il est 18h, il fait nuit, on regarde un film et on dort…

 

Mercredi 30, nous recommençons à rouler assez tôt (vers 8h) et arrivons à Broome vers midi ; nous sommes bien content d’arriver, nous retrouvons Adrien et Sandy, et à partir de demain, nous passons en mode « recherche de boulot ». Peu importe quoi, on souhaite juste se poser un peu, travailler quelques semaines, retrouver un semblant de routine avant de continuer notre aventure…

 

 

ps 1 : on a déja parcouru 3344 kilomètres depuis Perth!!! On ne rigole pas quand on vous dit qu'on roule...

ps 2 : nous avons rajouté des photos sur les 2 articles précédents. 



Etapes :
Port Hedland
Broome
Mount Stuart
Mount Wall
Mount Samson
Mount Bruce
Munjina Spring
Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :

Copyright © Pierre et Linda Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.