Port Lincoln - Diving with the sharks

08/03/2012 - Pays : Australie - Imprimer ce message

A Port Lincoln, nous sommes allés à la piscine mercredi après-midi pour profiter d’une bonne douche chaude et aussi pour faire un peu de sport of course.

 

Nous avons décidé de rester dormir sur le parking de la piscine car il est situé juste à côté du quai où sera accosté le bateau nous amenant aux requins le lendemain matin.

 

 

Jeudi 8 mars 2011 

 

Réveil à 5h45, nuit noire, des bruits sur le port, effectivement, ils commencent à travailler tôt...

 

Nous ne déjeunons pas car le petit dej est prévu sur le bateau. Arrivée à bord après le check-in, filmée par le crew, une fois les 12 passagers installés, petit speech d’introduction par le capitaine Andrew, consignes de sécurité et c’est partie pour plus de deux heures de navigation pour arriver à Neptune Islands, les îles où il y a la plus grosse colonie de « New Zealand Fur Seal » et « Australian Sea Lion ». Forcément ça ressemble à un Mc Do grandeur nature pour les Great White Sharks ! 

 

Sur le chemin, bien remuant, nous croisons une compagnie de dauphins voulant jouer avec le bateau. Il n’y en pas un, ni deux, mais B.E.A.U.C.O.U.P !! Ils profitent de la pression générée par le bateau à l’avant de celui-ci pour se laisser porter par le courant et ainsi aller vite sans utiliser trop d’énergie. Ils sont restés jouer un gros quart d’heure puis nous avons repris notre route. C’était houleux par moments, il y a eu un passager bien malade, d’autres étant patraques mais dans l’ensemble ça allait. On n’aurait pas dû autant déjeuner : Salade de fruits, croissants « salés » (c’est-à-dire beurre/fromage/jambon), capuccino.

 

Nous arrivons à Neptune Islands aux alentours de 10h, et effectivement les rives sont pleines d’otaries et de phoques ! De là, nous repartons à quelques dizaines de mètres pour jeter l’ancre (profondeur de 33 mètres). De là, un des membres d’équipage lâche du sang dans l’eau, puis un bout de thon et après quelques instants, « I see a shark » chantonne un membre d’équipage, une ombre dans l’eau se profile, le premier grand blanc de la journée est déjà là, une bonne journée se profile !! Nos craintes de ne pas en voir s’envolent aussitôt !

 

Après quelques minutes, il semble y en avoir trois dans l’eau. Consignes de plongée données par le skipper : Comment entrer et sortir de la cage, une fois dans l’eau, respirer calmement en utilisant le détendeur, ne pas stresser, ne pas essayer de sortir de la cage, ne pas toucher le requin…Puis c’est le tour de la sélection des plongeurs, nous sommes désignés pour le premier passage… " Hey les frenchis, vous y allez les premiers! ". Et comme on dit, quand faut y aller, faut y aller !! On s’équipe de grosses combinaisons de plongée et de bottines afin de ne pas souffrir de la fraîcheur de l’eau, et il faut dire que c'était efficace...

 

Jason, le plus rapide à s’habiller, entrera en premier, suivi de Pierre, Leo, Linda et Allan. Ce n’est pas une mince affaire de rentrer dans la cage, car nous sommes lestés de quelques poids afin de rester au fond de la cage et de ne pas trop flotter.  Premières impressions de Pierre : ça ballote et ça fait froid à la tête. Premières impressions de Linda : oulala je suis secouée dans tous les sens... Waaaaaaaah un immense requin en face de moi!!

 

A peine au fond de la cage tous les cinq, qu’un bout de thon est jeté à l’eau et un shark approche pour s’y attaquer. On nous a annoncé que le fait que nous soyons peu nombreux rallongera le temps de plongée, qu’on peut rester allègrement une heure… cool, on aura l’occasion de s’en mettre plein les yeux dans une eau vraiment limpide! On était équipés de deux caméras sub-aquatiques (à Allan et Pierre) plus une fournie par l’équipage afin d’agrémenter l’onéreux dvd d’images chocs ! Ainsi les requins défilent sous nos yeux au fil des minutes et les remous se font de plus en plus insistants. En effet la cage n’est pas solidaire du bateau, et donc a son propre rythme et il arrive qu’elle s’entrechoque avec la coque du bateau. Nous avons été secoués comme de simples marionnettes dans une boite.

 

Cependant le spectacle s’offrant à nous vaut bien le coup de se faire valdinguer de gauche à droite, de haut en bas, d’avant en arrière ! Nos oreilles internes ont été mises à rude épreuve ! Et encore, la veille, parait-il, que c’était bien pire... On a pu admirer 5 requins, d’après les dires de l’équipage, avec en prime un bébé requin. Clou du spectacle, pour nous, un requin qui vient cogner, de face, la cage, accompagné d’un « Bong » assourdissant raisonnant dans l’eau. On ne compte pas les allées et venues de ces mastodontes devant la cage. Le plus gros qu’on ait vu mesure 4,5m, ce qui n’est pas un gros gros requin dans son espèce, mais à notre échelle c’est énorme !!

 

Après à peine plus d'une demi-heure seulement (37 minutes), un par un, nous avons quitté la cage, Linda la première car elle ne se sentait plus de continuer et effectivement, ce qui devait arriver arriva, un petit vomi en sortant la tête de l'eau pour regagner le bateau. Elle a été suivie de Jason qui est sorti avant d’atteindre la limite du mal sous-marin comme nous l’appellerons. Juste après ca, Pierre a dépassé cette limite, en lâchant un premier petit vomi sous l’eau. C’est marrant car on ne peut pas vraiment reprendre sa respiration immédiatement, faut d’abord remettre le détendeur en bouche… Vomi suivi de sa sorti, une fois dehors, l’équipe dit qu’il peut retourner dans l’eau car l’autre équipe de plongée n’est pas prête…youhou !! voir encore des requins…. Cela aura duré 5 minutes, sans trop d’action (il n’y avait plus de thon jeté à l’eau), puis il est sortit avant que ce soit à nouveau vomistrophique ! Retour sur le bateau, filmé par l’équipage…Un mot pour la caméra ?! « Bah sorry,laissez-moi tranquille,  jai pas la tête à ça, j’ai l’impression d’avoir passé toute la nuit à picoler ! Et quand c’est comme ça, j’aime bien qu’on ne me parle pas» s’est-il écrié dans sa tête. Pour Linda c'était plutot « C'était bien... mais la... je me sens pas très bien! ».

 

C’est la tête pleine d’images, le sourire aux lèvres et le ventre en vrac (pour certains) que nous nous installons sur le pont, pour observer la deuxième équipe dans la cage… Et le spectacle est loin d’être fini une fois sorti de cette cage !! On a pu admirer d’au-dessus les attaques de requin en quête de nourriture facile. Un des participant sera resté une minute ( la personne malade à l’aller), entre malaise et stress, il n’arrivait pas à respirer correctement. Il nous a semblé, vu de l’extérieur, que c’était bien plus long que pour nous, deux autres français étaient sur le bateau, ils sont rapidement sortis pour aller directement aux toilettes…

 

Une fois tout le monde sorti de la cage, celle-ci remontée, nous avons pris le chemin du retour afin d’arriver avant 16h à Port Lincoln. Sur le chemin du retour, nous avons pu profiter du buffet (diverses salades, de la charcuterie, du poulet, du fromage, ... ), nous avons recroisé des dizaines de dauphins et nous avons refait une pause d’une bonne dizaine de minutes afin de les observer.

 

Nous avons ensuite fait un détour par l’élevage de thon où il est possible de plonger et de les nourrir, mais nous l’avons observés de l’extérieur. Nous avons ainsi appris qu’un thon se négocie à 3000$ l’unité, et que Port Lincoln est la ville qui regroupe le plus de millionnaires dans l’hémisphère sud grâce à l’exploitation des thons. Le retour s’est bien passé, sur le pont supérieur, à l’air, comme à l’aller. Le roulis passe mieux ainsi qu’à l’intérieur !! Nous passons en caisse pour acheter divers souvenirs (Sticker pour le van, t-shirt, peluche, dvd) et repartons vers nos vans pour reprendre la vie habituelle.

 

Pierre est allé faire quelques longueurs de bassin avec Léo et Allan, Linda et Jason sont resté « au camp » pour regarder les photos et les mettre sur le net.

 

Le soir, nous avons pu manger ce qui n’avait pas été mangé à midi car offert par les membres d’équipages aux backpackers du jour! 

 

Au final, c’est une aventure qui est difficile à décrire, cela se vit ! L’équipage de Calypso Charter a été vraiment sympa, accueillant, souriant. Le petit déjeuner était inclus, le repas, les collations diverses ainsi que les boissons à volonté (eau fraiche, coca, limonade, ginger beer…)! C'était vraiment une chouette journée...

Note: 5/5 - 1 vote(s).
Imprimer ce message
Syndication :
Par Anne
le 09/03/2012 à 18:22:11
Franchement un grand bravo pour cette expérience ! Je ne pourrais jamais faire une telle chose ! Enfin je pense que vous êtes tous un peu heuuu fous !!!Merci pour toutes ces photos qui m'ont donné des sueurs mal grès que l'évènement soit passé !
Bisous et à bientôt !
Par Pierre et Linda
le 12/03/2012 à 01:20:26
Merci pour tout! Mais je vous rassure, nous ne sommes pas fous, juste avides de découverte! Nous avions bien fait le pour et le contre, mais avec une occasion pareille, nous avons tenté notre chance! Et c’était vraiment sensationnel !
A bientôt +
Par Sonia mère d Allan
le 10/03/2012 à 18:05:44
Bonjour, Linda et Pierre quelle belle aventure vous me faites vivre tous ces details et toutes ces descriptions!!! on s y croirait!!! merci continuez à nous faire rever . Prenez soin de vous au plair de vous lire Sonia
Par Pierre et Linda
le 12/03/2012 à 01:27:25
Merci ;)
On a tous une manière différente de raconter notre voyage : Jason publie des photos sur facebook, Allan rédige son carnet de voyage sur papier, Léo...euh garde tout en mémoire..., et nous nous faisons un blog...
L'important est de se rappeler les moments forts et de les partager avec ceux qui s'y intéressent !
A bientôt +

Laisser un commentaire

Copyright © Pierre et Linda Tous droits réservés. Theme by Laptop Geek adapté pour Kikooboo.